top of page

Les flashcards : une méthode de révision simple, mais efficace

« Flashcard » est le nom donné à de petits supports visuels sous forme de cartes utilisées dans le cadre de l’apprentissage de nouvelles connaissances. Leur principe simple et facile à mettre en place et pouvant s’appliquer à une multitude de sujets variés (allant des mathématiques aux langues étrangères) en a fait un outil de mémorisation plébiscité depuis le XIXe siècle ! Largement utilisée dans les pays anglo-saxons ainsi que dans plusieurs pays d’Asie, la technique gagne encore à être connue en France.


Comment ça marche ?


Le principe est très simple : sur chaque face, on écrit une donnée dont il faut se rappeler. Par exemple, on peut écrire sur le recto un mot et au verso de la carte sa définition.

Prenons un exemple avec le domaine qui nous intéresse : le japonais. Sur le recto, on peut écrire un kanji, et au verso, ses différentes lectures on.yomi et kun.yomi. Vous pouvez utiliser cet outil également pour apprendre des mots de vocabulaire, des expressions du quotidien, tout ce que vous voulez !



Ces cartes sont très pratiques, car elles peuvent être utilisées dans les deux sens, on peut les tirer soit côté kanji et essayer de se rappeler des lectures, soit les tirer du côté lecture et essayer d’écrire le caractère correspondant.


Anki, un super allié digital pour vos flashcards


Anki est une application disponible sur ordinateur et sur smartphone qui vous permet de créer et gérer des flashcards. Alternative aux cartes papier faites main, elle est très simple d’utilisation et un très bon outil pour vous aider à apprendre.


Comment se servir d’Anki pour apprendre et réviser le japonais ?


L’application Anki permet de créer un nombre infini de cartes selon vos besoins et offre la possibilité de les organiser en paquets (« decks ») correspondant chacun à une catégorie. Pour cela, il suffit de cliquer sur « créer un jeu de cartes ».

Dans le cadre de l’apprentissage du japonais, ces cartes vous seront très utiles pour la mémorisation de plusieurs objets essentiels à votre progression dans la langue ; celle des kanjis, de mots de vocabulaire et même d’expressions et d’idiomes.

Utilisons l’exemple des kanjis pour vous illustrer le fonctionnement de cette application. Nous avons créé ici plusieurs decks correspondants chacun à un niveau de compétence du JLPT. Pour l’instant, ils sont encore vides, pour les remplir, il suffit de cliquer sur le + en bas de l’écran, puis sur « ajouter une note ».

Vous arriverez alors sur ce menu, que vous pouvez remplir à votre guise. Nous écrivons dans l’espace « recto » un kanji, et dans l’espace « verso » ses différentes lectures. Nous nous assurons également que la carte est bien rangée dans le bon deck (ici « Kanji N5 »).

L’application offre également la possibilité de mettre des images ainsi que des enregistrements audio sur vos cartes, vous permettant ainsi de travailler également votre compréhension orale et votre prononciation !

Nous vous conseillons de créer pour chaque kanji deux versions de chaque carte ; une où le kanji est sur le recto et les lectures sur le verso ainsi qu’une version inverse afin de faire apparaître les lectures et vous pousser à vous rappeler du caractère à partir de ses prononciations.

Créez plusieurs cartes en suivant ces modèles et vous pourrez commencer à réviser avec Anki !

Lors de vos sessions, sélectionnez un deck. Anki vous montrera alors le recto de chaque carte. Si c’est un Kanji, essayez de vous souvenir de ses lectures. Si c’est une clé, essayez de vous rappeler dans quel caractère vous l’avez vu et ainsi de suite. À chaque carte tirée, vous aurez la possibilité de dévoiler le verso en cliquant sur « afficher la réponse » en bas de l’écran.

L’application vous demandera alors si chaque carte a été plus ou moins facile à se rappeler grâce d’un menu situé également au bas de l’écran.


Dans chacune des cases, un grade de difficulté avec un laps de temps en dessous. Ces laps de temps correspondent à une fréquence d’apparition de chaque carte lors de vos sessions de révisions. Plus vous vous souviendrez d’une carte, moins elle apparaîtra, et au contraire, une carte dont vous avez plus de mal à vous souvenir apparaîtra plus fréquemment jusqu’à ce que vous indiquiez vous en rappeler facilement.

Il s’agit du principe d’espacement, sur lequel fonctionne Anki.

L’espacement (ou la répétition espacée) dans l’apprentissage est important pour stimuler la mémoire et forcer le cerveau à raviver des souvenirs de connaissances plus anciennes lorsqu’il en ajoute de nouvelles. Il est nécessaire d’espacer les sessions de révision de chaque sujet et/ou thématique et de les répéter à intervalle régulier pour permettre à la mémoire d’enregistrer des souvenirs. Ensuite, lors de vos sessions de révision et de tests suivantes, vous pourrez constater que certaines choses sont plus évidentes à se rappeler que d’autres, et vous saurez donc ce qu’il faut travailler en priorité. Anki automatise ce processus avec ce petit questionnaire donné après révélation du verso de chaque carte, et vous suggérera par la suite chaque carte plus ou moins souvent en fonction de votre propre capacité de mémorisation.

Anki est donc un outil à la portée de tous et s’accorde aux besoins de chacun.

Anki est pratique est le fait que l’application puisse contenir un grand nombre de paquets et de cartes dans un seul appareil, et vous évite d’avoir à transporter plusieurs decks en version papier. Mais ce n’est pas son seul atout.

Plus tôt, nous avons mentionné le fait de travailler la mémorisation des caractères sur la base des lectures affichées sur le recto de la carte. Lorsqu’une carte « lecture » est tirée, vous voulez essayer d’écrire le kanji correspondant sur une feuille de papier ou dans un cahier.

Cependant, cela peut être une activité délicate à réaliser dans les transports en commun par exemple. Pour pallier à ce désagrément, Anki propose une option « tableau blanc » disponible dans le menu déroulant en haut à droite de votre écran. Cette option vous permet d’écrire directement sur l’écran de votre téléphone.


Vous l’aurez compris, Anki est un outil aux nombreuses caractéristiques autant utiles que pratiques et on espère que cet article vous aura convaincu d’essayer !


90 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comments


Menu

Mots-clés

bottom of page